Le peuple algérien et ses valeurs

La population de l’Algérie est composée de deux groupes ethniques : les Berbères et les Arabes. L’islam sunnite est pratiqué par la majorité de la population, et dicte lignes de conduite et valeurs. Les autres sont des catholiques d’origine française ou des juifs.

Les Algériens accordent une importance primordiale à la famille. Comme dans les familles musulmanes traditionnelles, ce sont les hommes qui sont chargés des décisions importantes, tandis que les femmes restent au foyer et ne participent pas à la vie publique. Chez les Berbères, eux aussi musulmans, les femmes ont moins de restrictions : les femmes touaregs peuvent participer à la vie publique aux côtés des hommes.

Dans les régions rurales, parents, enfants, grands-parents, tantes, oncles, frères et sœurs vivent sous le même toit. Les couples mariés ont toutefois des espaces privés et cuisinent leurs propres repas. Tous les membres de la famille éduquent les enfants en leur transmettant les valeurs familiales. Dans les villes, les couples mariés sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à vivre dans leur propre logement. Beaucoup de mariages sont arrangés.

L’hospitalité est une valeur traditionnelle très respectée par les Arabes comme par les Berbères.

La djellaba, longue robe à capuchon, est le vêtement traditionnel des hommes en Algérie. Les femmes sont nombreuses à mettre un voile (hijab) en public. Celui-ci peut recouvrir seulement la partie inférieure du visage ou tout le visage, ne laissant alors qu’une ouverture pour les yeux. Dans le Souf, à l’est du pays, le voile ne laisse apparaître qu’un œil. Les femmes berbères, quant à elles, ne sont pas voilées et portent souvent de longues jupes et des corsages.

Les langues en Algérie >>