Le dernier spectacle de Fellag provoque une polémique en Algérie

News et informations arabes - Firdaous.com

Avec son nouveau spectacle « Tous les Algériens sont des mécaniciens » qui fait salle comble en ce moment à Paris, l’artiste Fellag a créé une petite polémique. A l’origine, il y a un chauffeur de taxi algérien qui passe souvent devant le théâtre du Rond-Point où se joue le spectacle. Il s’appelle Omar Lesait et n’a pas hésité à envoyer une lettre à un site Internet pour dénoncer le contenu du spectacle, jugé insultant pour les algériens.

Né en 1950, Mohamed Said Fellag est originaire de Kabylie. Il quitte l’Algérie en 1978, et part en France et au Canada, où il restera sept ans. De retour en Algérie, il travaille sur son spectacle « Djurdjurassique Bled » qui obtient en 1998 le Grand Prix de la Critique théâtrale et musicale. Mais en 1995, alors qu’il est sur scène, une bombe explose, le poussant à s’exiler en Tunisie dans un premier temps, avant de s’installer en France, où il vit depuis.

Son nouveau spectacle « Tous les algériens sont des mécaniciens » connaît un grand succès en France, malgré le fait qu’il soit sorti presque en même temps que le nouveau spectacle de Gad El Maleh. Les choses sont cependant légèrement différentes dans son pays d’origine. En effet, beaucoup de choses lui sont reprochées. Notamment de donner une mauvaise image de l’Algérie et des algériens.

Fellag en ferait trop, noircirait le tableau à outrance dans le but de vendre son spectacle, amuse la galerie française au détriment de son pays, dévalorise les algériens en les caricaturant comme étant frustrés et incultes. Les détracteurs de Fellag, lui reproche aussi d’être très loin des réalités algériennes puisqu’il ne vit plus en Algérie depuis près de vingt ans. Cette longue absence en ferait un artiste qui n’a plus qu’une vague idée de ce dont il parle. D’où le fait que Jamel Debouzze ou Gad el Maleh soient beaucoup plus populaires chez les algériens que Fellag.

Fellag semble être en train de perdre de sa popularité dans son pays d’origine, car jugé de plus en plus décalé par ses concitoyens. L’enfant terrible de l’Algérie serait-il en passe de devenir l’enfant terrible de la France ? Certains parlent déjà d’un nouveau Dieudonné… Affaire à suivre avec attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *