Seloua retrouve la scène

News et informations arabes - Firdaous.com

A 68 ans, la chanteuse algérienne d’andalou Seloua a prouvé à ceux qui pensaient sa carrière terminée, qu’elle n’avait rien perdu de sa fraîcheur et de sa voix. Ainsi, pour le plus grand bonheur des ses fans, elle est remontée sur scène jeudi 26 février, le temps d’une représentation qualifiée par la presse comme étant « fracassante ».

C’est l’établissement Art et Culture qui a eu le plaisir d’offrir un come-back à Seloua, qui pendant trois heures mettra le feu à son public, venu nombreux acclamée la célèbre chanteuse. Et pendant trois heures, les photos défilent en arrière-plan, la montrant dans toute sa splendeur en compagnie d’artistes internationaux et nationaux. Elle reprendra ainsi pour le plus grand bonheur de ses anciens fans, ses premières chansons, où amour et tristesse s’entremêlent allègrement.
Etonnante prouesse que d’avoir pu tenir trois heures ainsi, lorsqu’on sait que ce grand nom de l’andalous avait quitté la scène il y a près de trente ans !

Née Fettouma Lemitti à Blida, elle commence comme animatrice pour la Radio d’Alger dans les années 50. Quelques années plus tard, elle déménage à Paris pour animer une émission féminine destinée au monde arabe. Une rencontre va bouleverser sa vie, et lui faire prendre un autre tournant : en 1960, elle fait la connaissance de Missoum, chanteur révolutionnaire et avant-gardiste. Il lui fait partager son art et son amour pour la chanson. Seloua décide d’arrêter la radio et de se consacrer toute entière au chant.

Quatre ans plus tard, elle entame une tournée gigantesque dans les pays du monde Arabe où elle est applaudie et accalmée.

La chanson algérienne a trouvé une voix en or pour la représenter. Après un retour à la radio et le décès de Missoum, elle décide de s’essayer à l’andalous, et devient le grand nom qu’elle est toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *