La fête des mères et l’Islam

Divers - Firdaous.com

Comme chaque année, le 25 Mai nous annonce une très grande fête consacrée à la personne la plus chère à nos yeux : c’est la fête des mères.

L’islam a beaucoup parlé de ces dernières et de l’obligation de leur obéir, pour tout ce qu’elles ont fait pour leurs enfants et ce qu’elles sont en train de faire. Aucun article ni aucun roman ne peuvent relater la haute place que l’islam offre à la mère. Dans la religion musulmane, la désobéissance aux mères est un péché grave.

Durant la période islamique, il y avait un homme qui traitait très mal sa mère, et la pauvre ne cessait d’en pleurer à chaudes larmes.
Un jour, il tomba gravement malade et lorsqu’il fut sur le point de mourir, les gens qui étaient autour de lui essayèrent de lui faire prononcer la « Echahada » (attestation d’unicité de dieu d’un musulman) mais il ne pu la prononcer.
Ces gens découvrirent, après investigation, qu’il était insupportable avec sa mère. Ils allèrent donc voir la mère et la supplièrent de venir voir son fils et de lui pardonner. La mère, avec toute sa tendresse de mère, lui pardonna et il pu ainsi prononcer la « Echahada ».

C’est pourquoi il est important de prendre soin de ses parents, qui sont des êtres irremplaçables. Beaucoup de gens ne se rendent compte de leur importance qu’après leur perte, donc prenons soin de nos parents et surtout de nos mères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *