Tamer Hosney à Alger le jeudi 26 avril 2008

News et informations arabes - Firdaous.com

Annoncé à grands coups de publicités alléchantes, de spots radios et surtout, par le fameux téléphone arabe, la nouvelle n’a cessé d’être relayée depuis que la venue du très populaire chanteur Tamer Hosney a été confirmé. En effet, un grand concert est prévu à la Coupole dès 20h. Les billets s’arrachent déjà, et jeudi prochain il risque bien d’y avoir foule pour acclamer le jeune artiste.

Retour sur le parcours de Tamer Hosney.

C’est le 16 août 1977 que naquit Tamer dans un quartier de la capitale égyptienne, Abbas. Sa mère est d’origine syrienne. Son père, chanteur, semble lui avoir très tôt transmis son amour pour le son et la musique. Pourtant, Tamer pense d’abord à devenir footballeur : c’était dans sa jeunesse sa grande passion. Malheureusement pour son rêve d’adolescent, il ne put le réaliser. Sa mère le pousse alors vers la musique, et c’est épaulé par elle qu’il commence doucement dans la chanson classique. Pour cela, il ira jusqu’à rater ses cours, leur préférant la compagnie d’instruments de musique et l’écriture de textes. Son but est alors de pouvoir écrire et chanter des paroles qui ne s’oublient pas à l’instar des grands de la musique qui lui servent de modèles, comme Mohammed Fawzi.
Une rencontre change la vie Mohammed Fawzi : Nasr Mahrous. Ce dernier, entend Tamer, alors âgé d’à peine 18 ans, chanter devant des amis et s’empresse de le faire participer à une émission. S’ensuit alors le tout premier single du – à présent célèbre- chanteur Tamer Hosney, Habibi wenta beid.

Quelques années (et des duos remarquables comme celui avec Sherren), lui suffisent pour s’imposer comme un véritable artiste. Aujourd’hui, il est aussi acteur puisque après avoir écrit l’histoire d’un film, il a interprété un des rôles. Surnommé par des milliers de fans « Le prince de la chanson de jeunes », il est adulé, envié et…adoré.