Apprendre la calligraphie arabe

Art et culture - Firdaous.com

La calligraphie est considérée comme un art, au même titre que le dessin ou la peinture. Plus exactement c’est l’art de dessiner ou d’écrire d’une belle manière, en ornant les caractères de l’écriture. Les calligraphies les plus importantes et les plus connues dans le monde sont la calligraphie chinoise et arabe. Cette dernière sert souvent à donner l’impression d’une écriture imagée.

Il existe plusieurs styles d’écriture calligraphique. Les trois plus importantes sont le style Koufique, le Diwani et le Farsi. Le style Koufique (nommé aussi Hiri) est très utilisé en Syrie et en Irak. Il se caractérise par une certaine sobriété et beaucoup de lignes verticales. Le style Diwani, est tout en courbes, idéal pour les rêveurs et les épris de liberté. Le Farsi, style typiquement perse, qui tend vers l’effacement des lettres angulaires pour un effet plus doux.

Pour apprendre la calligraphie arabe, il faut d’abord une grande patience, un véritable désir d’apprentissage et pour le matériel, ce qu’on appelle un « kalam » autrement dit un roseau taillé spécialement en vue de pratiquer la calligraphie et le papier et l’encre spéciale calligraphie (ce matériel se vend dans pratiquement toutes les villes du monde).

Avant toute chose, sachez qu’il y a très peu d’écoles spécialisées dans l’apprentissage de la calligraphie, et celles qui existent sont relativement chères. Or, la calligraphie comme souvent la plupart des arts est avant tout une question de passion, d’assiduité au travail et d’esthétisme. Karim Jaâfar, qui a gagné en France un prix national en calligraphie, en est le parfait exemple puisqu’il est autodidacte.

Commencez par apprendre les quelques règles suivantes :

– Il faut dessiner une ligne simple, un trait continu horizontal. Les lettres seront tracées sur la ligne verticale.
– Ce qu’on nomme « El Chakle » est très importante, elle remplit joliment le dessin.
– La calligraphie c’est aussi des figures géométriques, dont il faut calculer l’emplacement et la taille.
– Une lettre n’est pas tracée de la même manière selon qu’elle se place au début, au milieu ou à la fin d’un mot. Au début et à la fin, l’extrémité de la lettre tend à s’allonger, alors qu’au milieu elle sera plutôt alourdie.
– La calligraphie repose plus sur la beauté des lettres que sur le sens, qui n’est d’ailleurs pas toujours compréhensible.

Avant de vous lancer seul, sur l’aventure calligraphique, apprenez à imiter ce qui a déjà été fait. Prenez un modèle et recopiez-le soigneusement. Vous vous ferez ainsi une idée de ce qui existe déjà, de la façon dont on peut harmoniser les lettres entre elles, les lier, les dessiner, séparer les mots. Ensuite, vous pourrez essayer vos propres dessins, en jouant aussi sur les couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *