Qu’est-ce que le soufisme : introduction

Islam - Firdaous.com

À toi, qui veux savoir ce qu’est le soufisme,

Le Soufisme (de l’arabe Tassawouf) est le coeur de la spiritualité musulmane. En effet, chaque religion authentiquement révélée constitue un support et une loi communautaire essentielle satisfaisant les limites prescrites par Dieu. Et c’est à partir de la religion (partie exotérique ou extérieure valable pour tous) que nous pouvons atteindre la spiritualité (partie ésotérique ou intérieure valable pour chacun car cette relation intime à Dieu est unique).

Depuis Adam (Paix et salut sur lui), premier homme et premier prophète, Dieu, dans sa miséricorde infinie, a envoyé successivement quantité de prophètes et messagers (124000 nous dit la tradition musulmane). Nous en connaissons un certain nombre dont parle les écritures saintes et authentiquement préservées qui nous sont parvenues. Dans ce schéma divin, l’Islam est la dernière religion révélée jusqu’à la fin de notre monde. Ceci a été voulu par Dieu.

Ainsi, l’Islam et son messager le prophète Mouhammad (Paix et salut sur lui), a pour mission explicite de servir l’humanité entière sans restriction aucune dans sa guidée vers Dieu, de manière totalement universelle et y compris pour le monde invisible (celui des génies faits de feu et qui disposent également comme les humains de l’illusion du libre arbitre – Djinns en langue arabe ; et celui des anges, faits de lumière et qui se définissent par l’obéissance totale à Dieu condition sine qua non de leur existence). Le Coran est le livre saint qui constitue le sceau des livres révélés ; en cela il constitue explicitement le rappel universel sacré pour tous les croyants et les croyantes depuis Adam (Paix et salut sur lui) jusqu’au dernier homme qui connaîtra notre monde ; le dernier « testament » en quelque sorte.

Ainsi, la pratique du Soufisme (spiritualité intérieure) est indissociable à la pratique de la religion musulmane (religion extérieure) qui en est la base support. Aussi, ton intérêt pour la connaissance du soufisme est lié à une connaissance de la religion musulmane. C’est pourquoi, je te propose la lecture également de quelques ouvrages sur l’Islam. On nomme « Soufi » celui qui est arrivé au terme de son cheminement vers Dieu de son vivant (autant dire qu’ils sont peu nombreux …). Il devient ainsi un Maître spirituel véritable capable d’orienter et de conseiller les autres aspirants « soufis » dans leur propre cheminement vers Dieu car il a acquis ainsi l’expérience de la voie.

Dans ton cheminement et tes rencontres avec d’autres musulmans, tu verras assez rapidement que l’engouement pour le soufisme n’est pas automatique, loin s’en faut. Cet état de fait tient à deux raisons essentielles. La première est qu’il n’est pas donné à tous d’avoir spontanément la sensibilité nécessaire (acuité du coeur) pour apprécier la sagesse et ses fruits spirituels visibles essentiels que sont la compassion et la miséricorde (chafika et rahma en langue arabe) mais ne t’y trompe pas : un croyant sincère est forcément sur la voie … même s’il l’ignore ! toute la sagesse consiste à lui permettre d’ouvrir l’oeil de son coeur.

La seconde raison découle de la première : en effet, celui qui n’a pas cette (rare) sensibilité spontanée et qui n’en a pas non plus la connaissance par les ouvrages des maîtres authentiques, assimile hâtivement la voie spirituelle intérieure (pourtant essentielle) à des formes douteuses d’innovations parce qu’il ne la comprend pas ; souvent, il a été aidé dans ce jugement erroné par une quantité de faux-maîtres spirituels qui profite en terre d’Islam du manque de discernement de braves gens croyants mais qui sont prêts à se laisser abuser par faiblesse, le plus souvent matériellement.

Egalement, je te recommande la lecture d’un ouvrage de René Guénon alias Abdel Wahid Yahia (1886 Blois ;1951 Le Caire) qui pose et développe bien le rôle et le sens de la religion et de la spiritualité dans l’étape actuelle (moderne) de notre monde ; en faisant clairement apparaître le schéma des révélations successives voulues par Dieu. Toutes authentiques et sans contradictions entre elles ; si ce n’est le mauvais usage que – de tous temps – certains hommes aveugles de pouvoir temporel ont essayé et essaie toujours de détourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *