Ecoles et universités en Egypte

Egypte, espace égyptien de Firdaous.com

En Egypte, le taux d’analphabétisme est très élevé, avec 45% de la population totale ne sachant ni lire ni écrire. Ceci est du en première partie à la forte croissance démographique : les classes des écoles sont passées d’un effectif de 60 élèves à un effectif de 80 élèves dans le public. Aussi, en seconde partie, le manque de fonds se fait ressentir ; et les locaux des écoles sont trop peu nombreux.

En Egypte, l‘école publique n’est pas payante et les six premières années d’école primaire sont imposée. S’en suivent trois années intermédiaires, puis le secondaire.

Les écoles privées ont une meilleure cote, et il peut s’y dispenser des enseignements en langue étrangère telles que le français, l’anglais ou l’allemand.

Il y a quatorze universités publiques en Egypte. Chaque université requiert le passage d’un examen national avant de pouvoir y être admis. En dehors de ces universités, il existe aussi d’autres instituts spécialisés dans la formation artistique (cinéma, danse etc.).

Le gouvernement égyptien met en place de gros efforts pour améliorer son système d’éducation scolaire.

Arts et littérature en Egypte >>